Voici un lien vers une interview sur la loi macron (10 minutes) qui est un complément à ce que nous avons écrit et dont certains arguments peuvent être utiles dans vos discussions.

C’est la pire loi de gauche depuis 2012 : Travail du dimanche, de nuit, facilité de licenciement (ceux qui sont licencié à tord ne pourront pas obtenir d’indemnité), casse de l’inspection du travail (suppression du droit pénal du travail), insécurisation » des élus du personnel dans les entreprises, fin de la médecine du travail,  casse des prud’hommes (ils ne seront plus élus par les salariés), et au gré des ordonnances peut-être la fin des CHSCT. C’est le recul le plus spectaculaire du droit du travail depuis le Conseil National de la Résistance à la fin de la seconde guerre mondiale.

Fin des notaires, fin des taxis, …

Lire la suite

Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, et membre du bureau national du parti socialiste, ne partage pas l’enthousiasme ambiant au sujet de l’accord national interprofessionnel (ANI) récemment signé entre le MEDEF, le gouvernement, et peu de syndicats. Et il le dit. Et non seulement il le dit, mais il le prouve ! Décapant ! Lire la suite

Quand la gauche de gouvernement raconte son histoire par François Hollande (avril 2007)

« Une haute bourgeoisie s’est renouvelée. On est passé d’un patrimoine jusque-là détenu par l’actionnariat familial et transmis par héritage, à un actionnariat managérial qui s’est lui-même auto-promu, auto-récompensé, auto-organisé et auto-solidarisé. Or il s’est trouvé par un fait de circonstance – mais qui n’est pas sans conséquence sur le plan idéologique – que c’est au moment où la gauche arrivait aux responsabilités, en 1981, que cette mutation profonde du capitalisme s’est produite.  Lire la suite